Accueil > Droit du Travail > Santé - Sécurité - Accident du travail - Maladie professionnelle > Licenciement pour inaptitude et liquidation judiciaire

Licenciement pour inaptitude et liquidation judiciaire

La chambre sociale de la Cour de cassation s'est prononcée dans un arrêt du 4 octobre 2017, sur le reclassement d'un salarié inapte en cas de cessation totale de l'activité de l'entreprise.

Un salarié, victime d'un accident de travail, est déclaré inapte à son poste le 13 mai 2014.

Par jugement du 27 mai 2014, la liquidation judiciaire de la société sans poursuite d'activité est prononcée.

Le 11 juin 2014, le salarié est licencié pour motif économique.

La Cour de cassation a retenu que le licenciement ne pouvait pas être considéré comme nul au motif d'un manque de recherche de reclassement alors que l'impossibilité de reclassement du salarié étant dû à la cessation totale d'activité de l'entreprise mise en liquidation judiciaire sans poursuite d'activité et qu'il n'était pas prétendu que celle-ci appartenait à un groupe.

Cass. soc., 4 oct. 2017, n°16.16-441

Avocat à la Cour d'appel

de Paris, depuis 2014.
J’accompagne tant des employeurs
que des salariés en droit du travail.

Vous assister devant

le conseil de prud'hommes,
le Pôle social du tribunal judiciaire 
ou le tribunal correctionnel.

Un avocat basé à Paris

Pouvant plaider devant les conseils de
prud'hommes de Paris et de province.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Nous écrire
Avocat droit du travail - droit pénal
262, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS
Fax. +33 (0)1 84 25 66 95
L'accueil téléphonique du cabinet est assuré sans interruption du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 8h00 à 12h00.