Accueil > Droit du Travail > Santé - Sécurité - Accident du travail - Maladie professionnelle > Faute inexcusable - homicide involontaire

Faute inexcusable - homicide involontaire

Le 23 septembre 2002, un salarié a été victime d'un accident du travail mortel pris en charge au titre de la législation professionnelle par la caisse primaire d'assurance maladie.

Les ayants droits sollicitaient la reconnaissance de la faute inexcusable devant la juridiction de sécurité sociale.

La chambre sociale de la Cour de cassation considère que la chose définitivement jugée au pénal s'imposant au juge civil, l'employeur définitivement condamné pour un homicide involontaire commis, dans le cadre du travail, sur la personne de son salarié et dont la faute inexcusable est recherchée, doit être considéré comme ayant eu conscience du danger auquel celui-ci était exposé et n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour l'en préserver.

Cass. soc., 11 oct. 2018, n° 17-18.712

Avocat à la Cour d'appel

de Paris, depuis 2014.
J’accompagne tant des employeurs
que des salariés en droit du travail.

Vous assister devant

le conseil de prud'hommes,
le Pôle social du tribunal judiciaire 
ou le tribunal correctionnel.

Un avocat basé à Paris

Pouvant plaider devant les conseils de
prud'hommes de Paris et de province.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Nous écrire
Avocat droit du travail - droit pénal
262, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS
Fax. +33 (0)1 84 25 66 95
L'accueil téléphonique du cabinet est assuré sans interruption du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 8h00 à 12h00.