Accueil > Droit du Travail > Le licenciement > Calcul de l'indemnité de licenciement en cas d'accident du travail et de maladie professionnelle

Calcul de l'indemnité de licenciement en cas d'accident du travail et de maladie professionnelle

Un salarié a été engagé par une association par contrat de travail à durée indéterminée du 2 janvier 2002.

Il a été placé en arrêt de travail à diverses reprises.

Le 16 juin 2006, il a été licencié pour faute grave.

Il a saisi la juridiction prud'homale et a sollicité diverses indemnités.

L'article L. 1226-7 du Code du travail dispose au dernier alinéa que :

« La durée des périodes de suspension est prise en compte pour la détermination de tous les avantages légaux ou conventionnels liés à l'ancienneté dans l'entreprise. ».

La cour d'appel a retenu que l'ancienneté du salarié dans l'entreprise devait être amputée des périodes de suspension, aucune disposition de la convention collective ne prévoyant le contraire.

Cependant après avoir constaté le caractère professionnel de la maladie, la Cour de cassation a considéré que les périodes de suspension du contrat de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle devaient être prises en compte pour calculer l'indemnité conventionnelle de licenciement.

Cass. soc., 22 mars 2018, n° 16-20.186

Avocat à la Cour d'appel

de Paris, depuis 2014.
J’accompagne tant des employeurs
que des salariés en droit du travail.

Vous assister devant

le conseil de prud'hommes,
le Pôle social du tribunal judiciaire 
ou le tribunal correctionnel.

Un avocat basé à Paris

Pouvant plaider devant les conseils de
prud'hommes de Paris et de province.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Nous écrire
Avocat droit du travail - droit pénal
262, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS
Fax. +33 (0)1 84 25 66 95
L'accueil téléphonique du cabinet est assuré sans interruption du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 8h00 à 12h00.