Accueil > Droit du Travail > Le licenciement > La remise de la convocation à l'entretien préalable au licenciement remise en main propre

La remise de la convocation à l'entretien préalable au licenciement remise en main propre

L'alinéa 2 de l'article L.1232-2 du Code du travail dispose que la convocation à l'entretien préalable de licenciement est effectuée par lettre recommandée ou par lettre remise en main propre contre décharge.

Un salarié sollicitait le paiement d'une indemnité pour inobservation de la procédure de licenciement au motif que son employeur lui avait remis en main propre sa convocation à un entretien préalable sans récépiss.

La Cour de cassation considère que le mode de convocation à l'entretien préalable au licenciement, par l'envoi de la lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou par la remise en main propre contre décharge, visé par l'article L. 1232-2 du Code du travail, n'est qu'un moyen légal de prévenir toute contestation sur la date de la convocation.

Dès lors, la procédure de licenciement est régulière lorsque le salarié reçoit sa convocation à l'entretien préalable en main propre, peu important l'absence de remise d'un récépissé dès lors qu'il est établi qu'il a été régulièrement convoquée audit entretien.

Cass. soc., 28 févr. 2018, n° 16-19.934

Avocat à la Cour d'appel

de Paris, depuis 2014.
J’accompagne tant des employeurs
que des salariés en droit du travail.

Vous assister devant

le conseil de prud'hommes,
le Pôle social du tribunal judiciaire 
ou le tribunal correctionnel.

Un avocat basé à Paris

Pouvant plaider devant les conseils de
prud'hommes de Paris et de province.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Nous écrire
Avocat droit du travail - droit pénal
262, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS
Fax. +33 (0)1 84 25 66 95
L'accueil téléphonique du cabinet est assuré sans interruption du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 8h00 à 12h00.